Mot clé : littérature

Harit Joshi

Publié le dimanche 22 mai 2016

Dans la catégorie :

Mot(s) clés : , , ,

Harit Joshi est maître de conférences au département Asie du sud et Himalaya de l’Inalco. Ses activités de recherche portent sur l’histoire politique et sociale de l’Inde à l’époque médiévale et au début de l’ère moderne, le patrimoine historique des villes indiennes et la langue et littérature hindi et ourdou.

(suite…)

logo presses inalco

YOD #20

Publié le vendredi 29 avril 2016

Dans la catégorie : Revues

Mot(s) clés : , , , , , , ,

Zeruya Shalev – récits de femmes

En septembre 2014, à l’occasion de la sortie du roman Ce qui reste de nos vie en France, un colloque consacré à l’œuvre de l’écrivaine israélienne Zeruya Shalev a été organisé par l’INALCO (CERMOM) et l’université Ben Gourion. En octobre 2014 Shalev a été couronnée du prix Femina étranger. La première partie de ce numéro est le fruit de cette manifestation avec comme participants des chercheurs français et israéliens. La deuxième partie, Varia, comporte trois articles traitant de sujets variés mais typiques des études hébraïques et juives : la pensée médiévale, S. Y. Agnon et le monde littéraire yiddish.
 

Yod Zeruya Shalev

Manger en Grèce – Cahiers Balkaniques Hors-Série 2016

Manger en Grèce

Le numéro hors-série de cahier balkanique vient de sortir!
Le XXIVe Congrès pluridisciplinaire des néo-hellénistes francophones s’est tenu à l’Université de Strasbourg les 27, 28 et 29 mai 2015. Le choix s’est porté très tôt sur le thème « Manger en Grèce ». Le Comité scientifique du Colloque, le Département d’études néo-helléniques et l’EA 1340 GEO de l’Université de Strasbourg ont proposé que le sujet soit ouvert non seulement à l’espace grec mais aussi aux espaces méditerranéen et balkanique. Ils ont tenu à ce que l’ouverture interdisciplinaire et le décloisonnement soient également mis en œuvre et souhaité que participent des spécialistes en art, littérature, sciences du langage, histoire, sociologie, théologie, anthropologie sociale… La réflexion devait être menée dans une perspective comparative, contrastive, interculturelle, et non descriptive. Elle pouvait ainsi concerner des questions relatives à l’histoire de l’alimentation, aux pratiques alimentaires et culinaires dans la littérature, la langue et les différents discours, à l’alimentation en tant que marqueur de la tradition et de l’innovation culturelles, à l’alimentation en tant qu’écho de l’identité, aux normes et aux rituels alimentaires, à la représentation artistique de la nourriture, et à ses dimensions symbolique et métaphorique.

 

manger en Grèce Hors Série